en-tete


Tours est une ville possédant un nombre conséquent de parc et jardins au coeur de la ville et aussi à l'extérieur. Je vous propose de faire le tour de ces parcs et jardins :

Parcs et jardins

Le jardin Botanique

Il s'agit du plus grand parc présent dans la ville avec 5 hectares et aussi le plus vieux des tous les parcs de Tours. Créé en 1843 par le pharmacien Jean-Anthyme Margueron sur l'ancien lit du ruisseau Sainte-Anne en face de l'Hospice Général (actuellement hôpital Bretonneau) et de l'école Préparatoire de pharmacie dans le but de cultiver des plantes médicinales, il fut vite utiliser pour des plantes exotiques en complément à partir de 1844. Une orangerie fut construite en 1863 puis détruite en 1869 lors d'un incendie.
Le jardin vit arrivé des volières, des bassins et aussi des annimaux comme des cerfs, deux ours et un phoques. Les volières sont toujours présentes ainsi que les bassins. Les ours sont morts (Willy puis Sophie en fin décembre 2009) ainsi que le phoque Boby.

Malgrès les innodations au XIXe siècle et les bombardements de la seconde guerre mondiale, le jardin botanique est toujours magnifique avec sont coté animaux et espace vert avec ses pelouses, son coté plantes et fleurs avec sa rocaille et sa serre tropicale.

Accès au jardin en bus depuis Jean Jaurès : ligne 3B la semaine, ligne 3A et correspondance ligne 4 à l'arrêt docteur chaumier.


Les prébendes

Le jardin des prébendes d'Oé fut créé en 1872 par les frères Bühler sur l'emplacement d'un marécage qui fut asséché et celui d'un ruisseau dit "de l'Archevêque" qui joignait le Cher à la Loire. Ce ruisseau fut dérivé sous la rue de Boisdenier.
Avec ses 4 hectares, le jardins offre une véritable bouffée de nature près du centre ville grace à son ruisseau, ses espaces de pelouse et ses parterres de fleurs.

vue1 parterre

Le jardin recelle aussi un kiosque à musique de 1875 avec des colonettes en fonte et une bellle fontaine illustrant Ronsard :
kiosque fontaine



preb
Chemin pour aller aux prébendes



Square François Sicard

Il fut créé en 1863 par les frères Bühler sur l'emplacement de la place Saint Etienne nomé ainsi en raison de l'église démolie en 1780. Cette place est nommé place de l'Archevêché en 1816 puis Emile-Zola en 1904. C'est à la mort du sculpteur François Sicard en 1934 que le square prix son nom actuel à cause de deux bronzes du sculpteur dressés à l'époque sur la place. Les bronzes seront fondus en 1942 et remplacés par une sculpture en pierre en 1945.

allée statue
vue pt eau

Accès => électron ou à pied en longeant le Vinci (en façe de la Gare). En voiture, suivre "cathédrale"


Jardin du musée des Beaux-arts

Ce parc situé à coté du square François Sicard, le jardin est situé dans la cour du musée qui est l'ancien palais des archevêques de Tours.

porte
Aménagé en 1908, ce jardin est originaire d'un potager, d'un verger et d'un jardin d'ornement. Ce jardin est divisé en deux : devant façade du musée à la française et plus loin à l'anglaise représenté par un sous-bois.
musée jdv jd jdd
Classé depuis 1943, ce jardin vous acceuil par un magnifique cèdre du Liban planté en 1804 dans la cour du XVIIe sciècle. Dans cette cour, une vitrine expose l'éléphant Fritz qui a été abattu à Tours le 11 juin 1902 car devenu trop dangereux lors de son passage sur le champs de mars en direction de la gare pour partir vers Saumur. Le Cirque Barmum, propriétaire de l'éléphant agé de 80 ans l'offrit à la ville qui le fit naturalisé à Nantes. Fritz revint en bateau le 14 mai 1903 pour rejoindre la vitrine actuelle. Son squelette, conservé au muséum d'histoire naturel à brûlé durant la seconde guerre mondiale avec le musée.
cdre arbre fritzf fritz



Jardin de la Préfecture

Les origines de ce jardin remontent en 1634, années où les soeurs de la Visitation décidèrent d'acheter un vague terrain pour y faire un jardin à coté de leur couvent, fondé en 1620. Ce couvent sera désaffecté en 1790 et verra l'installation en ces lieux de la préfecture en 1805 suite à l'arrêté du 1er mars 1804. Le jardin du couvent reviens au préfet et devient un jardin privé pour celui-ci. En 1932, le jardin est divisé en deux : celui du préfet et une partie rendue publique, face à la gare. Une grille posée en 1934 délimite les deux parties.

grille cotvinci



Parc Mirabeau

Suite à l'inondation de 1856, le cimetière Saint-Jean-des-Coups fut fermé. Après avoir transferé les tombes, l'espace nouvellement offert fut reconvertit en parc en 1891 avec une fontaine en fonte de cette même année et ses marronniers. Une sculpture intitulée "les mystères douloureux" fut offerte en 1906 par Alaphilippe, sculpteur et lauréat du prix de Rome.
le parc fut réduit à 1 hectare dans les années 1960 pour la construction d'une école. Malgrès celà, des beaux arbres ont été conservée ainsi que l'allée des marronniers qui existe depuis le cimetière.


Parc de la Gloriette

Sorti de la ville, ce parc d'une quarantaine d'hectares permet de prendre un grand bol d'air. Accessible à tous sur une vaste étendue herbeuse, activitées en pleines air peuve être pratiquées sans problème comme les cerf-volant par exemple. Le parc possède un coin jardin destiner à montrer aux enfants et adultes différentes plantes et légumes mais aussi à apprendre à jardinner. Un sous-bois est présent avec un parcours dans les arbres accessible uniquement l'été pour un prix modéré (personnes dont la taille est comprise entre 1,10 m et 1,40 m : 2,5 euros, personnes dont la taille est supérieure à 1,40 m : 5 euros, forfaits possibles) et des jeux pour enfants sont accessible toute l'année.

Des animations sont présentes sur ce parc et généralement gratuite comme un battage à l'ancienne ou une journée consacrée au cerf-volant.
Tout les ans en début de juin, un festival y est installé : les aucard de Tours. Il s'agit d'une semaine de concert avec des groupe peu connus. Ce festival est géré par "radion Béton".

pglor pglor <aucard

Accès au parc en bus depuis Jean Jaurès : lignes 1,5 et 6. Arrêt "deux-lions" pour 5 et 6, "De Lesseps" pour la 1 (actuellement à cause des travaux pour le tram, l'arrêt "De Lesseps" est supprimé).


Parc de la Cousinerie

Ce parc de 20 hectares en idéal pour une promenade en plein air et en sous-bois, au nord de Tours. Des aires de jeux sont mises à disposition pour petits et grands, ainsi qu'un petit skat park, un terain de basket et de foot (sans filet).


Parc Sainte-Radegonde

Situé au bord de Loire à Tours Nord, le parc est en bas de l'ancienne commune annexée par Tours le 21 mai 1964 et fut construit sur un ancien terrain de golf en 1977. Longeant la Loire, ce parc de 14 hectares donne un cadre paisible pour ce promener, jouer avec les enfants grâce aux jeux disponibles gratuitement, faire un peu de sport avec structures en bois prévues à cet effet tout au long du sentier faisant le tour du parc ou regarder chèvres et lamas dans leur enclos.
Ce parc est surtout en longueur : depuis le pont de l’autoroute jusqu’au pont Mirabeau, soit environ 650 mètres de long pour 250 mètres de large.
Beaucoup de gens y font leur footing du matin du fait de la tranquillité du lieu hors de la circulation et de son accès très facile avec son parking dédié à coté du pont de l’autoroute.

plan

Accès au parc en bus depuis Jean Jaurès : ligne 7, arrêt St-Joseph.


Lac de la Bergeronnerie

vue
Situé juste à coté de la piscine du Lac, il fut créé lors de l'aménagement du Cher dans les années 70, le Lac est réservé à la pratique de sport nautique comme la voile. Un sentier empreinté tous les jours par les joggers, fait le tour du lac dans un cadre agréable et calme.
plan

Accès au lac en bus depuis Jean Jaurès : ligne 2,9,11 et 26. Arrêt "lac" (juste après la traversée du Cher).


L'île Honoré de Balzac

ilebalz
Situé sur le Cher, l'île Honoré de Balzac est une île artificielle créée lors de l'aménagement du Cher dans les années 70. qui s'étend sur près de 24 hectares. Cette île permet des promenades le long du cher, en plus de celles possible sur les rives de la rivière, mais aussi un espace pour enfants avec des pyramides de corde a grimper, des animaux (poules, chèvres, moutons et lamas) et des activités sportives (terrains de foot et basket, skate-park et un petit sentier de cross). Trois passerelles, en plus du pont du Cher, permettent l'accès à l'île depuis Tours : une depuis la "rive du Cher" et deux depuis "les fontaines" (Tours sud).
vuepasserelle1



le bois des Hâtes

Situé au sud de Tours sur les es communes de Chambray les Tours et Saint Avertin, ces bois, propriété de la Ville de Tours, offrent aux promeneurs plus de 300 hectares de forêt et clairières. Gérés par l’Office National des Forêts, ce lieu connu aussi sous le nom de forêt de Larçay est un dépaysement complet où l’on peu voir daims et cerfs, pique-niquer et faire du footing sur des sentiers balisés.

Horaires :
>1er novembre au 31 mars : 9h00-17h30
>1er avril au 31 mai : 9h00-19h00
>1er juin au 30 septembre : 9h00-20h30
>1er au 31 octobre : 9h00-19h00





bannière pied de page
Nous sommes le 18-09-2018 et il est 21:50
Me contacter

Net Liens - L'annuaire Internet